Vous vous mariez prochainement ?

union

En l'absence d'acte notarié (contrat de mariage), le Code civil impose le régime matrimonial ordinaire de la participation aux acquêts. Est-ce la solution correspondant à votre façon d'envisager le couple ? Ce régime est-il le plus adéquat compte tenu de votre activité ou de vos projets professionnels ? Ne devriez-vous pas plutôt opter pour la séparation ou la communauté des biens ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces régimes contractuels ?

Les décisions que vous prenez aujourd'hui vous accompagneront tout au long de votre vie commune. Le notaire vous présentera l'éventail des solutions et vous rendra attentifs aux dispositions successorales induites par votre choix. Son expérience et ses connaissances juridiques faciliteront l'avenir de votre union.

Forme du contrat de mariage
Lorsque vous vous mariez, la loi vous place d'office sous le régime de la participation aux aquêts. Si vous souhaitez choisir le régime de la séparation des biens ou de la communauté des biens, vous devrez conclure un contrat de mariage en la forme authentique par devant notaire.