Accès rapides : Accessibilité | Accueil | Contenu | Plan du site | Contact
   

Imprimer

Chaque vente est particulière dans la mesure où la situation dans laquelle se trouvent les parties au moment de la signature de l'acte n'est jamais la même d'une fois à l'autre. Prenez le financement de la maison par exemple, certains acheteurs – ils sont de plus en plus rares – ont des économies qui leur permettent de payer la totalité du prix de vente. La plupart doivent néanmoins s'adresser à leur banque, qui est généralement disposée à leur prêter jusqu'à 80% des fonds, moyennant la constitution d'une garantie sur l'immeuble (appelée cédule hypothécaire) et/ou utiliser leur prévoyance professionnelle.
Autre cas, l'acheteur a trouvé la villa de ses rêves, mais son contrat de bail n'arrive à échéance que dans 3 mois. Il faut donc trouver une solution afin qu'il ne paie pas des loyers à double.



Edité par l'ANV